10 août 2006

Comment se rendre de Ulaanbaatar a Tsetserleg...

Salut les cocos, la derniere fois on s'est "parle" a Irkoutsk. Eh bien, on est un petit peu plus loin maintenant.

Apres 24 heures du train, dont 6 a la frontiere mongole-russe sans clim, nous sommes arrives a Ulaanbaatar a 7:30 le matin avant-hier. Le train meritrait un chapitre entier, car il y avait que les p.... turistes de m.... . En effet beacoup d'agences de voyages achetent des places sur le transsiberien et le transmongolien tres en avance pour les revendre 3 x plus cheres aux touristes plus tard. C'est ainsi que notre wagon etait bourre des allemands en groupe, d'un francais qui pestait sur tout, d'un couple espagnol qui avait plein d'histoires "horribles" a raconter a tout le monde..., bref pour couronner le tout personne sauf Jak et moi ne parlait (ni ne comprenait) le russe, ce qui semblait desesperer le provodnik (tres sympatique).

Ulaanbaatar est une ville surprenante, en rupture complete avec la Russie malgre son contexte urbain comuniste. Ce qui est surprenant c'est de trouver une patisserie francaise, la boutique Dior en plein centre de ville a cote d'un resto tcheque, mexico-indien...Tout cela assaisonne a la mongole. Bref un sacre bordel!

Hier on a quitte Ulaanbaatar pour aller a Tsetserleg (vers l'ouest) apparament ce qu'on pourrait appeller la plus belle ville de province. On pensait de prendre le bus, pas chere, fiable et rapide, sauf que quand on est arrive a la gare routiere on s'est appercu qu'il fallait acheter les billets un jour en avance, car les caisses ouvrent qu'apres leur depart. On a donc opte pour les minivans. Le principe est simple: Vous trouvez un chauffeur (avec un van de preference), vous negociez le prix, vous montez et attendez tres longtemps pour remplir les places restantes. Notre chauffeur semblait tres actif. Il s'agitait et donnait l'impression qu'il a deja trouve tout le monde et qu'il faut monter tout de suite pour pouvoir partir. On est monte, il a allume le moteur et...il s'est deplace de 50m cote oppose de la gare. A la question "qu'est-ce qui se passe", il a repondu qu'il faut reparer quelque chose avant le depart. La voiture a bascule d'un cote et le mec a commence a reparer les plaquettes de freins. (Mais juste la moitie-faut economiser!). Des qu'il a fini il a de nouveau allume le moteur et... avance de 30m dans la direction oppose. On a attendu 30 min sans rien dire. Au demarrage suivant, on s'est dit ca y est, on part et... la voiture est partie dans la direction oppose de Tsetserleg. En fait n'ayant pas rempli le minivan a cette gare le chauffeur a decide de changer de gare. Il etait deja 9:30 et je commencais a avoir une enorme envie d'aller faire pipi! On a pris un voyageur en plus et on est reparti... vers la gare precedente ou  le chauffeur et quelques passagers se sont ravitailles. On est finalement parti a 10:30 ( au lieu de 8 heures).
Apres ce depart bien particulier on savait qu'il fallait prendre ce voyage au serieux! Ce qu'on ne savait pas, c'est qu'on allait arriver dans 14 heures (au lieu de 10 avec le bus), que notre chauffeur aurait une preference pour les "off roads" et qu'on allait faire un detour pour deposer une des voyageuses. On s'est retrouve a Tsetserleg a une heure du matin, completement extenues!

Demain on s'en va dans un des parcs nationaux pour un trekk autour d'un lac (eh oui encore) volcanique. On part en jeep et le voyage devrait prendre 4 heures. Mais ici on ne sait jamais...

lulu

IMGP2796

Ako ist z Ulaanbaataru do Tsetserlegu...

Prisli sme do Ulaanbaataru rano o 7:30. Je to celkom cool mesto, len vidis, ze turizmus je jeho najvacsim zdrojom obzivy! Ked uz aj v hlavnom meste Mongolska najdes cesku restauraciu, s ceskymi novinami a bravcovym gulasom za 2,50$, tak to je naozaj sila! Nehovoriac o francuzskej pekarni, mexickej restike,... no
skratka pekny bordel.
Odisli sme odtial vcera rano, chceli sme ist autobusom do Tsetserlegu, no zistili sme rano o 7:00, potom co sme opat vstavali o 6:00, ze si bolo treba kupit listok den vopred, lebo bus odchadza pred otvorenim pokladnic. Takze OK zjedname nejaky minivan, ktory nas hodi az tam. Minivan funguje nasledovne:
najdes sofera, zjednas cenu, sadnes si a strasne dlho cakas kym najde zvysnych cestujucich a zaplni vsetky miesta. Nas sofer sa tvaril velmi akcne a tvrdil, ze uz ma vsetkych len ich treba vyzdvihnut, aspon to je to co sme pochopili kedze mongolsky nevieme. Sadli sme si, po tom co nas duril, ze uz musime ist,
nastartoval a... presunul sa na okraj parkoviska asi o 50m dalej odtial kde sme boli. Na otazku, ze co sa deje, odpovedal, ze musi este nieco opravit a aby sme ostali vnutri. Zrazu sa auto naklonilo na jednu stranu a ten pako sa jal vymienat brzdove platnicky, ale iba polku, lebo treba setrit! Po uspesnej oprave si sadol znova dovnutra, nastartoval a.... presunul sa o 5 m spat na druhy okraj parkoviska a nic nepovedal. Po 30 min nastartoval s jednou cestujucou a jej detmi naviac a... vydal sa na opacnu stranu ako smer Tsetserleg! Pochopili sme, ze ide na druhu stanicu, kde nude mozno viacej ludi. To uz bolo 9:30 a mne sa poriadne chcelo curat, tazke ked nevies ako sa to povie. Na druhej stanici sme lapili jedneho cestujuceho, vycurala som sa, nastartovali sme a....vratili sme sa na stanicu kde sme boli pred troma hodinami!!!! Nalozili sme dalsich ludi, to uz bolo auto na 15% pretazene, polka vanu si dala varenu baraninu s cestovinami a hned o 10:20 sme vyrazili. Po tomto starte nam bolo jasne, ze cesta to bude zavazna, ale ze prideme na
miesto urcenia za 14 hod, pricom busom by to bolo za 10, to sa nam ani nesnivalo. No skratka prisli sme o jednej rano kompletne vystaveni, po tom, co nas toi hadzalo zo strany na stranu, vies si predstavit tie cesty.

Zajtra ideme jeepom do narodneho parku na sever, troska trekkovat, malo by to byt iba styri hodiny, no tu clovek nikdy nevie.....

lulu

Posté par 36lulu à 13:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Comment se rendre de Ulaanbaatar a Tsetserleg...

    ahoj decká

    ahoj decká, tak to vyzerá, že tot leto, je leto plné zážitkov. Aj Zuzina má podbodné aj keˇasi nie až také dobrodružné ako máte vy. Máme doma Maoko - japonečku, ticú nekomunikatívnu osôbku, budhistku, aj sa jej bojíme niečo opýtať.
    Dúfam, že sa Vám bude dariť aj ďalej. Držím prsty. Alen

    Posté par Alen, 14 août 2006 à 12:14 | | Répondre
  • Pre Luciu

    Ahoj Lucia ... dostal som túto www od Jirku KOsíka, ale syále nemám Tvoju mailovú adresu, ktorú už veľmi dlho zháňam. Dá sa?

    Posté par Karol, 25 août 2006 à 11:29 | | Répondre
Nouveau commentaire